Ministère du Budget Guinée

Présentation du rapport de la mission d’assistance technique du Département des Finances Publiques du FMI

La mission d’assistance technique du Département des Finances Publiques du Fonds Monétaire International a bouclé son séjour de travail à Conakry. Elle a tenu ce mardi 13 décembre une réunion de restitution aux autorités au Ministère du Budget.


 

Pendant deux semaines, les experts délégués par le Conseil Administratif du FMI ont passé en peigne fin l’administration et la politique fiscale guinéenne. Cette mission se présente comme le début de la matérialisation des recommandations issues du Forum International sur la Mobilisation et l’Utilisation efficace des ressources Intérieures. La démarche vise à apporter l’expertise internationale au système fiscal guinéen afin de mieux l’adapter aux besoins et au pouvoir d’achat des populations.

Outre les Directions du Ministère du Budget (DNI, DGD, DNB), la délégation du FMI s’est entretenue avec les cadres de l’APIP et les représentants du secteur privé. Aux termes de ces échanges fructueux, les experts du FMI se réjouissent de la disponibilité du personnel. Toute chose qui aurait permis de boucler à temps ce travail que le Ministre du Budget qualifie d’important. Pour Mohamed Lamine Doumbouya cet exercice devrait permettre de se mettre sous contrainte pour poursuivre les réformes en cours du point de vue de la mobilisation des recettes.

Le rapport élaboré par la mission d’assistance technique du Département des Finances Publiques du FMI met en exergue des avancées dans le système en place dans les régies financières de l’Etat. Du point de vue administratif et aussi politique fiscale, une fenêtre d’opportunités se serait ouverte à la Guinée pour faire évoluer véritablement le pays dans le cadre de ses reformes autour de la mobilisation des recettes. La délégation du FMI souligne que ces éléments sont très positifs et favorables à la suite de l’assistance technique de l’institution internationale.

Comme l’a souhaité les autorités du pays, des recommandations ont été formulées pour favoriser l’essor des finances publiques guinéennes. Si à la Direction Générale des Douanes, elles portent entre autres sur le renforcement des procédures douanières ; l’amélioration de la gestion des risques ou encore le renforcement de la capacité des ressources humaines et la nécessité de clarifier les actions prioritaires, à la Direction Nationales des Impôts, les experts du FMI ont noté : la maitrise des exonérations ; la mise en place d’une cellule fiscale et le don d’une marge à la fiscalité interne.

Le rapport de fin du séjour de travail de la mission d’assistance technique du FMI est salué à sa juste valeur par le Ministre du Budget et son homologue de l’Economie et des Finances. Dr Mohamed Lamine Doumbouya et Malado Kaba ont salué les efforts consentis et espèrent que les difficultés signalées seront prises en compte dans un programme commun aux différents partenaires techniques afin de permettre aux cadres guinéens de mieux assimiler les réformes engagées et au gouvernement de piloter aisément les destinées des différents départements publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page