Ministère du Budget Guinée

Ministère du Budget , Conakry-République de Guinée BP : 519 Email: communicationmdb@mbudget.gov.gn
Ministère du Budget , Conakry-République de Guinée BP : 519 Email: communicationmdb@mbudget.gov.gn

Video-Conference

Webmail

Live

Etax

Intranet

Menu

Présentation des vœux des travailleurs au Ministre du Budget

Les travailleurs du Ministère du Budget ont présenté ce vendredi 5 février 2021 leurs vœux de bonne et heureuse année 2021 au Ministre du Budget. C’est la salle de conférence du nouveau bâtiment qui a servi de cadre à cette cérémonie.

C’est le discours de la porte-parole du syndicat des ministères de l’Economie et finances et du Budget qui a lancé cette présentation des vœux. Dans son allocution, madame Mariam Sabana Baldé a remercié le Président de la République pour avoir reconduit le Ministre Dioubaté à la tête du département.

Elle a ensuite salué les réformes réalisées dans les régies financières et a fini par souhaiter au nom de l’ensemble des travailleurs du Ministère du Budget les vœux de bonne et heureuse année 2021 au Ministre Dioubaté.

En réponse, Monsieur le Ministre du Budget a d’abord rendu hommage au Président de la République le Prof. Alpha Condé et son Premier Ministre Chef du Gouvernement. Il a ensuite affirmé que malgré les effets néfastes de la pandémie de la covid-19, l’économie guinéenne a été résiliente et que cette année, la Guinée projette un taux de croissance autour de 5,5%. Il est également revenu sur les résultats obtenus en termes de réformes engagées depuis deux ans et demi.

Avant de terminer, Monsieur Ismaël Dioubaté a dit que la récréation est terminée au ministère du Budget que désormais le slogan cette année est tolérance zéro.

C’est par une collation qu’a pris fin cette cérémonie de présentation des vœux au Ministre du Budget qui avait à ses côtés son homologue Ministre de l’Economie et des finances, l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Guinée, le Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée et l’honorable Aly Kaba, député à l’Assemblée Nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page