Discours de Monsieur le Ministre du budget lors de la cérémonie d’ouverture de CGA de Ratoma

Monsieur le Premier Ministre, chef du gouvernement

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;

Madame et Messieurs les Maires ;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique et consulaire ;

Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers ;

Mesdames et Messieurs les représentants du secteur privé ;

Mesdames et Messieurs les cadres de l’administration ;

Mesdames et Messieurs, chers invités ;

Mesdames et Messieurs, en vos titres et grades, tout protocole respecté.

Permettez-moi tout d’abord de souhaiter la bienvenue à son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement et à tous les membres du Gouvernent pour leur disponibilité malgré des calendriers très chargés.  

Je voudrais également remercier l’ensemble des participants à cette grande cérémonie de lancement du CGA de Ratoma/TSD & PARTNERS, après celui de Matam lancé le 17 mai 2018.

Le CGA est une structure spécialisée d’accompagnement de la Petite et Moyenne Entreprises (PME). Les objectifs visés à travers l’action du CGA sont principalement de :

  •  susciter une plus grande motivation des entrepreneurs par rapport à la bonne gestion et la tenue d’une comptabilité transparente ;
  • améliorer la gestion des PME/PMI adhérentes ; 
  • contribuer au développement des activités des entreprises adhérentes ; 
  • promouvoir une culture comptable ;  
  • renforcer les compétences des dirigeants de PME/PMI.

Institués dans le but d’organiser les Petites et Moyennes Entreprises/Petites et Moyennes Industries, les CGA sont réglementés par le Décret du 17 février 2017, portant création des centres de gestion agréés (CGA) en République de Guinée ainsi que les Arrêtés ministériels portant cahier des charges des CGA, nomination des membres du comité technique des CGA et création et organisation d’un secrétariat permanent de suivi des CGA.

Cette intense production réglementaire traduit l’intérêt de mobilisation des pouvoirs publics pour le succès de ce programme qui devrait permettre :  

• une meilleure connaissance des opérateurs économiques ;  

• une modernisation en termes de gestion et d’organisation des PME/PMI ;  

• la création d’un véritable système d’information sur les PME/PMI pour une meilleure évaluation des mesures de politique économique.  

L’objectif principal visé dans la politique du Gouvernement est de susciter d’une part, la création de plusieurs CGA ainsi que des structures d’encadrement et d’assistance et d’autre part, l’adhésion massive des entreprises du secteur informel avec une stratégie d’incitations fiscales spécifique.

Mesdames et Messieurs,

Pour promouvoir la création des Centres de Gestion Agréés (CGA) et d’inciter les petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) à y adhérer, des avantages fiscaux sont accordés : 

  • Pour les CGA
  • les droits d’enregistrement sur les statuts sont acquittés au droit fixe de 100 000 GNF ;
  • une exonération du versement forfaitaire sur les salaires et la taxe d’apprentissage pendant les trois (3) premières années ;
  • une exonération totale de l’impôt sur les bénéfices pendant les trois (3) premières années.
  • Pour les adhérents des CGA 
  • un abattement de l’impôt sur les bénéfices, de 50% pour les 3 premières années et 25% à partir de la 4èmeannée.  
  • une exonération de patente au titre de l’année d’adhésion et les deux années suivantes. 
  • une exonération du montant de l’Impôt Minimum Forfaitaire sur trois premières années
  • une exonération du versement forfaitaire sur les salaires pendant les trois (3) premières années ;

Par l’institution des centres de gestion agréés, le gouvernement souhaite :

  • sortir de l’informel tous les petits contribuables et notamment les PME/PMI, pour en faire des opérateurs économiques de type moderne ayant une existence légale et une administration constituée.
  • constituer des véritables pôles d’information et d’appui technique dans les domaines de la comptabilité, de la gestion et de la fiscalité.
  • permettre la saisie comptable des opérations du secteur informel en vue de la mise place d’une centrale des bilans qui offre une meilleure connaissance du secteur productif.

Je félicite le cabinet TSD & PARTNERS pour sa contribution à l’encadrement, la formation et la modernisation du secteur informel. 

Je tiens à exprimer mes remerciements l’ensemble des membres du comité techniques pour l’effort fourni dans le cadre de la promotion des CGA, le respect du cahier des charges et la rigueur observée dans l’examen des dossiers.

Je puis vous assurer, Mesdames et Messieurs, de la volonté totale de son Excellence Monsieur le Président de la République le Professeur Alpha CONDE et de son Premier Ministre Dr Ibrahima Kassory FOFANA, de formaliser et d’encadrer le secteur informel. 

Je saurai terminer sans remercier nos partenaires techniques et financiers pour leur contribution aux différentes réformes engagées par le Gouvernement, et leurs soutiens pour la promotion des CGA à travers l’Union Européenne et l’Expertise France.  

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *