Signature d’une convention entre la République de Guinée et la Société Africaine d’Investissements et d’Infrastructures (SA2I).

Le Ministre du Budget a signé ce mardi 1er octobre 2019 une convention de concession pour la conception, le financement, la fourniture, l’installation, l’exploitation, l’entretien, et le transfert à l’Etat au terme de la concession d’un système d’inspection à rayon X (scanner) en République de Guinée avec la société SA2I.

Lors de la cérémonie de signature qui a eu pour cadre la Direction Générale des Douanes, le Général Toumany Sangaré, Directeur Général de la DGD a remercié le Ministre du Budget et le président de la République pour les efforts sans cesse consentis en faveur des douanes guinéennes. 

Quant au Ministre du Budget, il a dit la volonté du Président de la République de continuer les réformes engagées depuis sont arrivée au pouvoir. Il est ensuite revenu sur l’importance des scanners. Pour Monsieur Ismaël Dioubaté les scanners nouvelle génération dont porte la présente convention vont permettre de résoudre deux problèmes. Selon lui, ils vont faciliter les opérations et le processus douanier mais aussi résoudre le problème de sécurité à la douane et ainsi favoriser la fluidité du trafic. 

Le Ministre du Budget a insisté auprès des partenaires sur le respect de leurs engagements en tenant compte des exigences de la Guinée dans le cahier de charges. 

Il a également rassuré les partenaires de la volonté de l’Etat de respecter les termes de la concession. Monsieur Dioubaté a aussi invité la Direction Générale des Douanes à prendre les dispositions pour faciliter l’opérationnalisation de ces scanners. 

Le Directeur Général de la Société Africaine d’Investissement et d’Infrastructures, Ilyas El Harti a aussi rassuré le Ministre du Budget sur la fiabilité de leur service. Il a ajouté vouloir mériter la confiance placée en eux.

C’est ainsi qu’a été signé la convention de concession des scanners pour la Douane Nationale entre la République de Guinée et la Société Africaine d’investissements et d’infrastructures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *