Mobile menu

Compte rendu Réunion de Cabinet du 11 Décembre 2017

mardi, 12 décembre 2017 19:35

Au titre des informations générales de la Réunion de Cabinet de Lundi 11 Décembre 2017, le Ministre du Budget a donné le programme relatif à l’adoption au Parlement de la Loi de Finances initiales 2018. Le document tient compte des directives et des recommandations faites par les députés. Comme suite à l’adoption la semaine dernière du volet recettes de cette LFI, Dr Mohamed Lamine Doumbouya a tenu a remercié toutes les équipes de la Direction Nationale du Budget qui œuvrer à la conception du document. Ces mêmes remerciements ont été formulés à l’intention des régies financières (DGD, DNI) pour les efforts consentis dans l’accroissement des recettes prévisionnelles.

La rencontre a été une occasion pour faire lumière sur le taux d’exécution du Budget. A date et grâce aux réformes engagées, il tourne autour de 80%. Une première en Guinée. Le Ministre du Budget appelle à mesurer l’impact de cette exécution sur les entreprises, les ménages, l’ensemble des usagers du service public. « Autant le taux d’exécution du budget est important, autant nous devons dorénavant nous intéresser aux effets d’impact » soutient Dr Doumbouya. Il vient ainsi insister sur la déconcentration et la décentralisation du Budget. La démarche devrait être au cœur du programme d’exécution budgétaire 2018 puisque la Guinée c’est aussi au-delà de Conakry. Des moyens seront donc dressés pour que les ressources destinées aux établissements déconcentrés et aux collectivités de façon générale puissent arriver comme il faut.

Cette perspective pour 2018 n’est pas la seule en ce qui concerne l’élaboration et le suivi du budget national. Le Ministre prévoit -et l’a fait savoir à son Cabinet- de doter les collectivités d’un compte bancaire qui devrait recevoir leurs subventions venant de l’Etat. Les hôpitaux et aussi les Commissariats sont également concernés par cette décision. Elle vise à ce que les collectivités déconcentrées et décentralisées rentrent en possession de leurs dus à temps afin de permettre aux populations de sentir les effets du budget qui leur est destiné.

Et pour veiller personnellement au suivi correct de cette instruction, le Ministre Doumbouya projette, une tournée à l’intérieur du pays avec la Direction Nationale du Budget pour rencontrer et échanger avec les cadres et les populations des localités ciblées. Cette tournée prévue pour Janvier 2018 sera aussi mise à profit pour lancer des séances de remise à niveau des différents acteurs impliqués dans le processus budgétaire dans les préfectures. Ils suivront une série de formations sur les nouvelles mesures et réformes engagées.